Perdue dans le désert de Syrie La ville antique de Palmyre est un des joyaux de la civilisation gréco-romaine et témoin de la prospérité de l’empire romain. Palmyre est un endroit qui nous dépasse par sa beauté et qui nous émerveille. Après de longues heures de route on découvre un petit oasis où à côté s’élèvent des ruines que l’ont croirai sorti des sables ; aqueduc, théâtre, temples, rempart s’élèvent encore. Aujourd’hui les ruines de cette ville reste en encore magnifiques. Arriver à Palmyre c’est marcher sur les traces caravanes qui amenaient les richesses de l’Asie (la soie) ; c’est aussi suivrent les pas des grands explorateurs romantiques du 19ème siècle. C’est impressionnant de voir autant de richesse en plein milieu d’un désert aride et hostile. Palmyre fut effectivement autrefois une ville commerçante car située sur la grande route de la soie. Là se rencontrait des personnes venus d’horizons différents et qui cohabitaient ensemble. Fondée vraisemblablement pendant la période séleucides au IIIème millénaire elle connue sa plus grande expansion sur l’empire romain. Véritable port sur le désert elle alimentait le marché de la soie, des pierres précieuses et autres produits de luxes que les grandes familles romaines appréciaient. La ville commencera à connaître son déclin quand l’empire romain commencera à vaciller. L’empire romain voudra toujours mettre sont autorité sur cette ville mais n’y arrivera pas complètement. Les habitant qui vivifient dans une culture gréco-romaine et désiraient garder leur autonomie. Palmyre revendiquera sa puissance en particulier sous le règne de la mystérieuse et légendaire reine Zénobie qui avec ses soldats défiera l’empire romain jusqu’à en préoccuper l’empereur lui-même. On sait peu de chose sur elle sa mort fut mystérieuse et souvent romancée mais elle fut le témoin vivant de la prospérité de Palmyre. La ville connue son déclin avec la chute de l’empire romain avec lequel elle commerçait et avec la conquête arabe. Les ruines furent transformées en forteresse et un village se construisit à l’emplacement de l’ancienne citée. Elle fut redécouverte par des explorateurs venus d’occident au 18ème et 19ème qui se passionnèrent pour ces ruines d’un romantisme fous Depuis les années 20 la ville des campagnes de fouilles ont été entreprises et la ville plurimillénaire nous livre de nouveaux secrets Palmyre est un de ces endroits qui amènent au rêve, qui nous fait toucher du doigt la grandeur et l’intelligence de ces civilisations qui ont développés des endroits pourtant hostiles en lieux de vie et de rayonnement artistique commercial et culturel. Palmyre est vraiment un merveille à découvrir car il nous fait vraiment revivre.