Les divas de l’orient

Chaque matin quand je pars à l’école Amal le chauffeur du bus aime mettre de la musique comme beaucoup ici ou ailleurs.

Mais au bout d’un moment, je me rendis compte que nous écoutions la même voix et parfois les mêmes mélodies.

Au bout de quelques jours je demanda à une de mes collègues pourquoi ce chauffeur écoutait toujours la même chanteuse chaque matin ? Mais j’avais l’impression d’avoir posé une question stupide car elle me répondit : »en orient tout les matins on écoute Fairuz et le soir Oum Kalsoum !

D’ailleurs s me dit-t-elle toutes les radios pour les jeunes ou moins jeunes diffuse ces chanteuses matins et soirs »

Mais qu’est ce qui fait donc vibrer tout un peuple pour ces deux voix ?

Pour les orientaux la chanson est un moyen d’exprimer leur sentiments les plus profonds la tristesse, le vague à l’âme, les joies et bien sûr l’amour dans une vision très platonique et romantique

La chanson est  comme un parfum envoûtant qui vous invite à rêver. Les textes aussi bien que les mélodies parfois très lancinantes vous transporte dans une dimension où seul les sentiments vous guident

Oum Kalsoum qui est égyptienne donna pendant plus de dix ans un concert à la radio tout les jeudi sois,.ont raconte que tout les cairotes se pressaient devant leur radios sa voix si particulière et exceptionnelle faisait vibrer le cœur de tout un monde.   

De plus, Le répertoire de Fairuz et de Oum Kalsoum ont aussi un côté identitaire ; pou beaucoup ces chanteuse font parti du renouveau de la chanson arabe qui connaissait un déclin dans la première partie du 20ème siècle leur chansons expriment la douceur du pays, des histoires populaires…

Ces deux chanteuses font aujourd’hui l’objet d’un culte extraordinaire et les gens ne se lassent jamais de leurs voix extraordinaires et de leur répertoire divers 

Elles sont des références dans la chanson arabe et fait rêver toutes les générations elles représentent le raffinement de cette civilisation si riche.

image033Oum Kalsoum